Son parcours

Après une maîtrise de Droit, Raphaëlle Farman entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient son Prix de Chant puis intègre l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra Bastille.

Elle entame ensuite une carrière de premiers plans en France et à l’étranger (Opéra Bastille, Théâtre du Châtelet, Opéra Comique, Capitole de Toulouse, Opéra de Lyon, Opéras de Nantes, Metz… Londres, Venise, Budapest, Madrid, Milan…).

Les mille voix de Raphaëlle Farman

Ses rôles de prédilection sont : La Traviata, Mimi, Marguerite, La Comtesse dans Les Noces de Figaro, Donna Anna, Micaëla, Fiordiligi, Antonia, Nedda, Blanche dans les Dialogues des Carmélites… Raphaëlle Farman chante également avec beaucoup de succès l’opérette : La Veuve Joyeuse, La Chauve-Souris, Le Pays du sourire, Princesse Czardas, La Périchole, La Belle Hélène

Raphaëlle Farman a travaillé avec de nombreux chefs d’orchestre : Myung Wung Chung, Charles Dutoit, Armin Jordan, Zubin Mehta, Alberto Zedda, Michel Plasson, Jean Pierre Wallez, Leopold Hager…

Elle a également participé à plusieurs enregistrements télévisés, et interprété le rôle de la cantatrice dans le film de Claude Chabrol L’ivresse du pouvoir.

A PROPOS

Lyricomédies ! et La Comédie Lyrique Romande sont deux associations dont le but est le partage de l’émotion, du rire et de l’art de l’Opéra.

Depuis plus de 15 ans, Raphaëlle Farman et Jacques Gay, leurs fondateurs, ont donné plus de 1700 représentations devant plus de 150 000 spectateurs.